3. Reconnaître les visuels

reconnaître les visuels

Pour savoir dans quelle catégorie se situe la personne qu'on a en face de soi, le mieux est d'ouvrir grand ses trois sens: la vue, l'ouïe et le feeling. On remarque alors que notre attention est davantage attirée sur un de ces trois cannaux.

Par exemple les visuels vont avoir tendance à capter notre regard, soit parce qu'ils sont bien habillés et de façon colorée, soit parce qu'ils ont une gestuelle ou des mimiques qui incitent à les regarder. Ils vont avoir tendance à se mettre bien en face de leur interlocuteur.

Ils ont également tendance à rechercher la plaisanterie, au risque parfois d'être moqueur. Par contre ils sont moins à l'aise dans les conversations à forte charge affective ou dans les conversations trop sérieuses.

Avoir des paroles et des gestes rapides ou être facilement impatient face aux autres constitue une forte présomption d'être visuel, même si ce n'est pas le cas de tous les visuels. Ils peuvent être plus ou moins timides ou expansifs selon les personnes.

Par ailleurs On peut souvent constater qu'ils font des accès à des représentations mentales visuelles en dirigeant leurs yeux vers le haut.

Précédent Menu Suivant